stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2015

Salon "Mathématiques et lumière" avec pour parrain Jean-Pierre Luminet qui publie "Ulugh Beg, l'astronome de Samarcande" aux Éditions Lattès

Le parrain du 16ème Salon Culture et Jeux mathématiques (28 au 31 mai 2015), Jean-Pierre Luminet, publie un nouveau roman aux Éditions Lattès.

Pour interviewer Jean-Pierre Luminet sur le thème "Mathématiques et lumière" de l'édition 2015 du Salon, contactez l'attachée de presse du CIJM Guilaine Depis 06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com 

Parution du nouveau roman d'histoire des sciences de Jean-Pierre Luminet, consacré cette fois à un épisode méconnu de l'astronomie arabo-musulmane, au temps de Tamerlan !

Un sujet d'une brûlante actualité aussi, car il montre les deux faces de l'Islam -  celui des savants et lettrés ouverts à l'interrogation devant le monde, et celui des fanatiques et des obscurantistes ennemis de toute liberté de pensée et de parole. 

couv luminet.jpgUlugh Beg, l'astronome de Samarcande

Editeur : JC Lattès (15 avril  2015)

Collection : Romans historiques
315 pages
ISBN-13: 978-2709644839

Egalement disponible en format Kindle

***************
Quatrième de couverture :

En 1429, Samarcande, escale majeure de la route de la soie, connaît une animation encore plus vive qu’à l’ordinaire. Le plus grand observatoire jamais conçu vient d’être inauguré. Les ambassadeurs du monde entier vont contempler un immense sextant de 40 mètres de rayon plongeant dans une fosse vertigineuse, un gigantesque cadran solaire dont les parois externes sont couvertes d’une vaste fresque représentant le zodiaque, et une terrasse qui abrite les plus perfectionnés des instruments de mesure du temps et de l’espace : sphères armillaires, clepsydres, astrolabes…
Le promoteur de ce prodige architectural, mais aussi le directeur de l’observatoire n’est autre que le prince et gouverneur de Samarcande, Ulugh Beg, le petit-fils du conquérant redoutable qui mit tout l’Orient à feu, de l’Indus au Jourdain : Tamerlan.
Amoureux des sciences et du ciel, piètre politique et militaire – ce qui lui vaudra sa mort –, Ulugh Beg, entouré des meilleurs astronomes de son temps, va calculer la position de mille étoiles et rédiger un ouvrage majeur : les Tables Sultaniennes qui fascineront les savants, les lettrés et les voyageurs du monde entier.
C’est l’histoire totalement hors du commun de ce savant poétique et rigoureux que Jean-Pierre Luminet nous invite à découvrir dans une fresque romanesque épique, au cœur d’un monde de grandes étendues désertiques, de cités au raffinement incomparable et de guerres permanentes où, cependant, l’homme continue plus que jamais sa conquête de la science et des étoiles.

****************

jpl.jpgJean-Pierre Luminet
Directeur de recherches au CNRS
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille
& Observatoire de Paris
Site web : luth.obspm.fr/~luminet/ 
Blog français : http://blogs.futura-sciences.com/luminet/
English Blog : Blog français : http://blogs.futura-sciences.com/e-luminet/

31/03/2015

Introduction de Jean-Pierre Luminet, parrain du Salon "Mathématiques et lumière" (28 au 31 mai 2015)

Introduction de Jean-Pierre Luminet, Astrophysicien, parrain du 16ème Salon Culture et Jeux Mathématiques sur le thème de "Mathématiques et lumière" en 2015

 

220px-Jean-Pierre_Luminet_20090313_Salon_du_livre_1.jpg

Dans le cadre de l'année internationale de la lumière décidée par l'UNESCO, il paraissait naturel d’associer la seizième édition du Salon Culture et Jeux Mathématiques au thème extrêmement riche de la lumière. Des lumières, dois-je plutôt écrire. En effet, les phénomènes liés à la lumière et les disciplines qui les décrivent – des mathématiques à la physique, de l’astronomie à la biologie, de la physiologie aux arts visuels, etc. – recouvrent pratiquement tous les domaines de l’activité humaine.

 

Après tout, nous sommes des êtres faits de lumière (celle des étoiles, transformée en matière) et nous nous nourrissons d’elle. C’est donc l’ambition de la brochure Maths Lumière Express 2015 que de présenter, en une série de contributions rédigées par des chercheurs de différentes disciplines, un panorama général de la lumière dans tous ses états.

 

L’ouvrage est découpé en plusieurs sections, chacune consacrée à tel ou tel aspect de la lumière. Une présentation historique s’impose d’emblée, rappelant combien la nature de la lumière, et les mathématiques pour la décrire, ont fait l’objet de hautes spéculations depuis l’Antiquité. Il n’est pas surprenant d’y retrouver les contributions des plus grands noms de l’histoire des sciences, d’Euclide à Einstein en passant par Alhazen, Descartes, Kepler, Newton, Maxwell et bien d’autres. La physique et les mathématiques de la lumière constituent ensuite un chapitre essentiel. Les mesures de la vitesse de la lumière, dans le vide ou dans les matériaux, l’étude des phénomènes lumineux comme l’arc-en-ciel, la polarisation, la transparence, etc., sont autant de jalons essentiels dans l’histoire de la physique classique. Mais l’avènement, au début du XXe siècle, des théories de la relativité et de la mécanique quantique, a apporté des éclairages (le mot est approprié !) radicalement neufs sur les divers états de la lumière – onde, corpuscule, trame de l’espace-temps, etc.

 

Ils ont débouché sur d’innombrables innovations technologiques qui, comme le laser, constituent désormais notre quotidien. Or, notre quotidien, c’est aussi et surtout la lumière naturelle de notre étoile Soleil, et le petit miracle naturel qui réussit à convertir cette énergie lumineuse en matière vivante. Nous voici dans l’immense domaine de la biologie et des fascinants rapports que le vivant, sous toutes ses formes, entretient avec les phénomènes lumineux. La brochure serait incomplète si elle n’abordait pas aussi la question du rôle de la lumière dans les arts visuels : peinture, sculpture, photographie, cinéma. Car l’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art.

 

Devant un aussi riche contenu, les lecteurs, et les jeunes en particulier, devraient y trouver de quoi satisfaire leur curiosité, ainsi que quelques réponses aux innombrables questions qui ne manqueront pas de leur venir à l’esprit en fonction de leurs intérêts variés. Victor Hugo, cet immense poète curieux de toutes les disciplines de l’esprit, écrivait Chaque homme dans sa nuit s’en va vers sa lumière. En ces temps agités de nos civilisations, assombris par tant d’obscurantismes de divers

ordres, puissent ce salon Mathématiques et Lumière et cette modeste – mais ambitieuse – brochure, apporter à chacun ce petit surplus de lumière intérieure dont nous avons tous tant besoin.

 

Jean-Pierre Luminet

mars 2015

lumiere.jpg