stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2015

Yiming Min sculpteur chinois en France par Argoul (25 mars 2015)

Yiming Min sculpteur chinois en France

Capture d’écran 2015-04-09 à 12.38.34.png

Présenté en décembre à l’espace Pierre Cardin avenue Gabriel à Paris en 24 œuvres dans le cadre du Salon de la Société nationale des beaux-arts, Yiming est désormais exposé au Havre. Né en 1957 et présent à l’art depuis 1997, le sculpteur du Fujian collectionne les prix en République populaire, dans la meilleure tradition collectiviste de la société chinoise. Il vise désormais la reconnaissance internationale et a choisi notre pays pour se faire connaître.

Membre de l’Association des sculpteurs de Chine, membre du Conseil permanent de l’Association chinoise des beaux-arts de l’environnement, membre du Conseil permanent de l’Association des beaux-arts environnementaux de la province du Fujian, président de l’Association chinoise des beaux-arts environnementaux de la ville de Amoy (Xiamen), directeur de la Société académique de sculpture de la ville de Amoy, Yiming Min joue collectif. Il est inséré, reconnu, représentatif.

Son talent est indéniable, luttant avec la matière, utilisant sa force brute pour la circonvenir en message. Les propos français du catalogue laissent dubitatif… Qu’est-il besoin de jargonner en « gestique suprêmement maîtresse d’elle-même » (que diable cela peut-il bien vouloir dire, concrètement ?), ou chercher « le chemin de l’intention », « une récurrence de formes d’âme » ? Qu’est-il besoin de « références et de comparaisons » ? Certes, Yiming Min est de Chine populaire, il a donc « le geste de l’obéissance et de l’écoute » ; reconnu par les autorités – donc par le Parti – il a aussi « le geste de la force et de la volonté » (collective, dans la ligne). Mais qu’est-ce que cela nous dit sur sa sculpture, sur ce qu’il présente à voir ?

Capture d’écran 2015-04-09 à 12.38.59.png

Démiurge, certes, il éclate la terre elle-même pour en livrer le cœur d’or et de métal.Capture d’écran 2015-04-09 à 12.39.12.png

Social, il montre la collectivité comme un bloc d’où émergent des individualités de jambes, bras et têtes. 

Regardant l’avenir – radieux – il sculpte un bébé nu d’or fin au-dessus de l’œuf terrestre et né du ventre éclaté d’une poule aux ailes étendues.

Sa Conscience est faite de ventre et de muscles plus que de tête, conscience viscérale plus qu’intellectuelle, pieds sur terre bien ancrés, bras noueux protégeant le visage qui se lamente.

L’on sent une force venue de l’intérieur dans les œuvres de Yiming Min, un grondement qui sourd de la matière pour animer le matériau. Il y a lutte, humanité qui se débat pour émerger, mais aussi servitude, celle de la matière visqueuse, lourde à manier, matière sociale longue à modifier. C’est bien cette énergie vitale qui parle par les formes, qui saisit par sa compacité. Un message universel malgré les origines.

Site du sculpteur www.minyiming.com
Courriel minyiming@163.com
Attachée de presse en France : Guilaine Depis 

Les illustrations de cette note sont issues du catalogue de l’exposition à Paris, décembre 2014. Je ne sais si j’ai l’autorisation implicite de les reproduire dans ce blog bénévole et non lucratif – à titre d’incitation à aller voir. Si l’auteur ou son curateur français en font la demande, je les retirerai.

Capture d’écran 2015-04-09 à 12.39.23.png

 

 

12:45 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)

17/12/2014

En France avec son interprète français/chinois jusqu'au 25 décembre 2014 : Yiming Min, disponible pour interviews

Curriculum Vitae de Yiming MIN

(exposition "L'émotion de l'instant" à l'Espace Cardin, décembre 2014)

Jusqu'au 25 décembre 2014, contacter Guilaine Depis, l'attachée de presse de Yiming MIN (06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com), pour interviewer le célèbre sculpteur chinois qui reste à Paris jusqu'à Noël.

affiche cardin - copie.jpgYiming MIN, titulaire du Premier Prix Saulterre décerné lors du Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts au Carrousel du Louvre le 14 décembre 2014 (cliquez pour voir le communiqué officiel)

Expositions personnelles

2014 Pour la première fois en France, Exposition "L'émotion de l'instant" Paris Espace Cardin

2013 "759 pieds carrés ?" - Musée d'art contemporain de Hong-Kong / Pékin (Beijing)

2009 Postures - Paragon International Center - Amoy (Xiamen)

2005 Espaces profonds - Espace artistique "Nihao Net" - Amoy (Xiamen)

2002 Expressions urbaines - Amoy (Xiamen)

1998 Quatre expositions consécutives - XI-AN

 

Expositions communes - Sculptures publiques (exposition partielle)

2013 Mise en oeuvre du projet "Oeuvres artistiques publiques dans le Parc Meirenyuan à Amoy (Xiamen)

L'oeuvre "Suprême" est présentée dans la rétrospective annuelle 2013 des sculptures de Chine

"L'esprit et la lettre" - Installation de sculptures en trépied dans l'Aile Nord du Palais de l'Assemblée populaire de Amoy (Xiamen).

"Les paroles s'envolent" - Rétrospective annuelle des sculptures de Chine - Théâtre central de Chine - Pékin

2011 Rétrospective annuelle des sculptures de Chine - Galerie Guociuyuan - Pékin

Rencontre - Brothers and us" - Exposition d'art contemporain - Espace artistique Shangshang - Amoy (Xiamen)

2010 Sélectionné pour l'Exposition de sculptures de Amoy (Xiamen) : "La mer, la musique"

Première exposition artistique du district de Jimei/Pays Bas - Amoy - Chine

2009 Création pour la municipalité de Amoy d'une sculpture sur le site de l'ancienne cité

2008 L'oeuvre "L'univers à portée de la main" obtient le Prix d'excellence au Concours 2007 des sculptures urbaines de Chine

Exposition conjointe Chine/Suisse d'oeuvres d'art, Pékin/Suisse

Sélectionné comme Expert invité pour participer au premier Comité d'évaluation des projets de construction de travaux publics de la ville de Amoy

2007 Création de la série de sculptures "Postures contemporaines"

Exposition de sculptures tous formats - Shanghai

"Je sculpte donc je suis" ; Première série d'expositions nationales chinoises d'artistes professionnels - Sichuan

"Une exposition de sculptures contemporaines chinoises au titre pas comme les autres" - Pékin/Shenzhen

Exposition d'oeuvres artistiques contemporaines conjointe Chine - Pays Bas - Amoy (Xiamen)

2006 "Grande exposition d'art contemporain" Palais des Beaux Arts de Pékin

2006 9ème Salon International d'Art Contemporain de Pékin

Exposition mixte entre sculpteurs chinois et coréens

2004 Exposition conjointe de sculpteurs chinois et belges - Belgique

Le Ciel et la Terre, Exposition de Sculptures contemporaines - Pékin "Irrationnels" - Amoy (Xiamen)

2003 "L'Axe" - Xi-An

2001 Exposition artistique interactive - Australie

1997 Reconstruction de la sculpture du "Lion", emblême de Amoy (Xiamen) telle qu'elle était il y a 78 ans

Diplômé de l'Institut des Beaux-Arts de Amoy (Xiamen)

 

Distinctions et Prix

2014 Prix Georges Saulterre décerné au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts à Paris

Prix des Beaux-Arts du Jardin Puclic Meiren de Amoy (Xiamen)

Prix d'excellence lors du concours 2013 de construction de sculptures urbaines pour le Projet "L'Art dans les projets d'équipements publics"

2013 "La danse du vent", oeuvre sélectionnée pour la première Exposition internationale de sculptures de Pingtan

Troisième concours international de p^rojets de planification environnementale et paysagère, prix "AIJING", et Design Competition "Ai Prix du Roi" ; spécialiste paysagiste plannification

2011Projet d'aménagement de la "Côte Dorée Sud de Taiwu" - nommé parmi l'un des "Dix meilleurs designers"

2010 Sélectionné pour l'exposition de Amoy (Xiamen) : "La Mer - La Musique"

2008 Choisi comme membre du jury du Premier Concours de Projets de construction de la ville de Amoy (Xiamen)

2008 Premier Prix pour la sculpture "L'univers à portée de la main" lors du Concours 2007 de sculptures urbaines de Chine

2006 Médaille d'Or pour l'oeuvre "La loi c'est la loi" au 9ème Salon international d'art contemporain de Pékin

2004 Troisième Prix à l'Exposition conjointe de peintres belges et chinois pour l'oeuvre "Frontières"

1999 Appel national à projets pour le Jardin Jiangbin de la ville de Fuzhou, l'oeuvre "Le banian" obtient à l'unanimité du jury le Premier prix avec la majorité des votes du public

 

Membre de l'Association des sculpteurs de Chine,

Membre du Conseil permanent de l'Association chinoise des beaux-arts environnementaux,

Membre du Conseil permanent de l'Association des beaux-arts environnementaux de la province du Fujian,

Président de l'Association chinoise des beaux-arts environnementaux de la ville de Amoy (Xiamen),

Directeur de la Société académique de sculpture de la ville de Amoy (Xiamen)

Ci-dessous Yan Chen, l'agent du Curateur Georges Saulterre de Yiming Min

et Guilaine Depis, son attachée de presse

IMG_2145.JPG

 

12:53 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)

16/12/2014

Le premier Prix SAULTERRE pour la Sculpture décerné à Yiming MIN lors du Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts (11 au 14 décembre 2014)

Communiqué du 14 décembre 2014

prix saulterre.jpg

À l’initiative de la Société Nationale des Beaux Arts, il est crée le Prix Saulterre qui sera décerné à un sculpteur sur l’ensemble de son œuvre pour ses qualités de travail, de recherche et de créativité, en dehors de toute influence politique , de mode, ou de marché.

Pour la première fois de son histoire, le PRIX SAULTERRE POUR LA SCULPTURE est décerné au sculpteur chinois YIMING MIN.

La remise du prix a été réalisée lors de la cérémonie officielle qui a eu lieu le 14 Décembre dans le cadre du salon de la Société Nationale des Beaux Arts.

18:04 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)

14/12/2014

Soirée de vernissage de l'exposition de Yiming MIN à l'Espace Cardin (13 décembre 2014)

Avec le grand artiste Georges Saulterre, curateur de Yiming Min et Yan Chen, son agent.

georgesguilaine.jpg

 

IMG_2145.JPG

00:36 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2014

Le texte de Saulterre, curateur de Yiming Min, sur la première exposition du sculpteur chinois en France (décembre 2014)

L'émotion de l'instant

"Il est difficile, au premier abord, de saisir l'expression d'une statue ; mais une fois qu'on l'a saisie, on y pense longtemps, on y revient souvent et avec un sentiment de jouissance intime qui est presque du bonheur." Stendhal

Capture d’écran 2014-12-17 à 12.05.44.pngQuel est le lieu où se croisent l'oeuvre et le geste ?

La sculpture de Yiming Min laisse la place à un grand commentaire, à une métaphore filée de l'histoire de la sculpture, comme on l'aime, à une pluie de références et de comparaisons, éveillées tant par la virtuosité matérielle du sculpteur que par son extrême imagination thématique.

Peut-être faudrait-il renoncer un moment aux canons du commentaire pour approcher un peu, dans notre diction, cette gestique suprêmement maîtresse d'elle-même, et tenter de donner au texte une valeur équivalente de signe, illuminant les signes de cette oeuvre ; et obéir à Baudelaire, qui nous exhorte, pour parler d'un poème, à écrire un autre poème. Peut-être faudrait-il, au-delà du signe, proposer un geste ayant valeur de compréhension et d'étude aussi pratique que cette oeuvre forte et quotidienne. Ce qui apparaît, au-delà de la vanité des mots, c'est l'enjeu d'une vie, où le chemin de l'intention, de la part inconnue venant de l'oeuvre elle-même et de la part venant de l'être, se croisent, c'est l'enjeu quotidien et obligatoire d'une vie qui se livre mystérieusement. 

Que lit-on dans ces gestes premiers ? Une étrange récurrence, une récurrence non pas de tics esthétiques, de traces de projets globalisants, mais une récurrence de formes d'âme, qu'il est presque impudique de décrire, une pointe d'humour avec ce personnage croisant ses jambes, de la brique constituant un heaume, des matières luxueuses coulant avec une force incroyable, des personnages purs et doucement classiques rappelant ceux de Bourdelle, guerriers allongés, personnages tentaculaires polychromes faits pour des idées que leur condition d'existence rend solitaires ou multiples.

Pourquoi est-ce à ce moment que du geste du sculpteur prend corps ce qui est le geste même de son être ; pourquoi est-il soudain et pourquoi cet instant dont on pourrait dire qu'il est abstraitement caractérisé, pourquoi est-il le vrai moment de la naissance ? Dans cette confrontation dialectique, qu'est-ce qui a sûre et pure valeur de sens ?

Au commencement de la sculpture, il y a tout cela, en réalité : car la réalité, elle est le geste de l'obéissance et de l'écoute, que vient contredire le geste de la force et de la volonté, au commencement de l'oeuvre de Yiming Min, avant que tout vienne au jour, il y a la gestation de ce combat et là, quelque chose s'illumine chez celui qui regarde, car le geste se produit en lui, et le voile se lève sur, ce que, chez le sculpteur, son âme donne à voir.

Saulterre Curateur de l'exposition de Yiming Min, Décembre 2014

IMG_0861.jpeg

 

23:37 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)

C'est aujourd'hui !!! "L'émotion de l'instant", exposition de Yiming MIN à l'Espace Cardin Paris, Premier communiqué (25 novembre 2014)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 25.11.14

Release au 25.11.2014 9h

EXPOSITION de Yiming MIN, sculpteur chinois

(Site officiel http://minyiming.com)

En présence de l’artiste, Yiming Min

pour la première fois en France

et de son Curateur, Georges Saulterre, sculpteur français

(Site officiel http://www.saulterre.com)

Victoire de Samothrace.jpg« L’émotion de l’instant »

Du 13 au 16 décembre 2014

de 10h à 19h

Espace Cardin 1-3 avenue Gabriel 75008 Paris

 

Vernissage (carton ICI)

samedi 13 décembre 2014

à partir de 18h Cocktail/Champagne

(RSVP à l’attachée de presse guilaine_depis@yahoo.com)

Une surprise de Yiming MIN sera offerte aux journalistes présents

 

Yiming MIN est l’un des plus grands artistes chinois contemporains.
Sculpteur né en 1957 dans la province de Xi’an, véritable star dans son pays, il a aussi une renommée internationale (expositions récentes en Belgique, Suisse, Australie….)
Son exposition « L’émotion de l’instant » composée de 24 oeuvres dont plusieurs bronzes, est inédite devant le public français.
 
Attachée de presse : Guilaine Depis / 06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com
 
Curateur                   : Saulterre/01 34 84 45 28/  saulterregeorges@orange.fr

C’est parce que les sculptures de Yiming Min entrent en résonance avec les siennes que Georges Saulterre, son Curateur, a la plaisir de nous faire découvrir pour la première fois en France son homologue chinois, à l’Espace Cardin Paris du 13 au 16 décembre 2014. 

crane deux.jpgCommune aux deux artistes, la quête de Beauté ne connaît chez eux ni entrave, ni limite matérielle.

Audacieux, Yiming Min nous fait partager le regard à la fois délicat et passionné avec lequel il caresse la Nature et les Êtres.

Troublante rencontre entre ces deux artistes sculpteurs dont le coeur du travail se rejoint depuis l’autre bout du monde comme une équation sensible et magnétique.

Il n’était pas étonnant que les deux artistes nouent une relation féconde, se rejoignant dans leurs créations originales faisant de toute matière l’origine d’une oeuvre d’art.

Invitant à la philosophie, les sculptures de Yiming Min s’inscrivent dans la continuité d’une civilisation millénaire désireuse de s’ancrer sur ses racines pour mieux s’ouvrir aux autres

C’est nourri de ses terres et de ses ancêtres que Yiming Min a répondu à l’invitation d’une autre Culture en nous honorant de sa présence cet hiver à Paris.

Yiming Min apporte un message d’espoir et de fraternité dans un monde en proie aux évolutions de plus en plus rapides.

Comme notre société globalisée, les sculptures de Yiming Min bougent et cherchent à abattre les frontières pour enrichir l’Humanité. 

Ses oeuvres délivrent un message fort car elles ont l’ambition de toucher à l’Universel.

Capture d’écran 2014-11-25 à 09.49.47.png

00:02 Publié dans Yiming MIN | Lien permanent | Commentaires (0)