stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2013

Charles Pépin, philosophe au comité de pilotage de la Fête de la philo, "Quand la Beauté nous sauve" (Robert Laffont, 2013)

Charles Pépin est au comité de pilotage de La Fête de la philo, il vient de publier un nouveau livre chez Robert Laffont. 
a9cb666fd6313335393437333139393833323831.jpghttp://www.france2.fr/emissions/dans-quelle-eta-gere/vide...

Âgé de 39 ans, agrégé de philosophie, Charles Pépin enseigne au lycée d'État de la Légion d'honneur de Saint-Denis et aux « Mardis de la philo ». Il est également chroniqueur à Psychologies Magazine etPhilosophie Magazine. Il est l'auteur de Descente (Flammarion, 1999),Les Infidèles (Flammarion, 2003),

Une semaine de philosophie (Flammarion, 2006 ; J'ai Lu, 2008), Les Philosophes sur le divan (Flammarion, 2008 ; J'ai Lu, 2010), Qu'est-ce qu'avoir du pouvoir ? (Desclée de Brouwer, 2010), Ceci n'est pas un manuel de philosophie (Flammarion, 2010), La planète des sages, en collaboration avec Jul (Dargaud, 2011) et Un homme libre peut-il croire en Dieu (Editions de l'opportun, 2012).

QUAND LA BEAUTÉ NOUS SAUVE

Charles PEPIN

Tout le monde peut voir sa vie enrichie par la fréquentation de la beauté.

L'éclat d'un rayon de lumière se posant sur les flots à travers un ciel d'orage, les couleurs flamboyantes d'un tableau de Van Gogh, une mélodie de Michel Berger ou de David Bowie, les progressions vertigineuses d'une fugue de Bach, le profil d'un homme ou d'une femme, la majesté splendide d'une voûte gothique...
La beauté nous frappe (souvent à l'imprévu) et nous touche d'une façon qui peut nous paraître d'autant plus inexplicable qu'elle est forte. Or, si nous reconnaissons la sensation unique que la beauté nous procure, nous ne lui attribuons généralement pas un rôle central dans notre existence. Nous aurons plutôt tendance à mettre en avant la recherche du bonheur, du plaisir, ou encore l'amour, l'amitié, l'engagement pour une cause, la réussite, le pouvoir...

9782221114087.jpg

Comme si la beauté était un agrément superficiel, secondaire, extérieur à ce qui fait le sens de notre vie. Pourquoi alors nous attire-t-elle, nous fascine-t-elle tant ? Pourquoi avons-nous tant besoin d'elle, du plaisir particulier qu'elle nous donne ? C'est que, sans que nous en ayons forcément conscience, la beauté nous fait du bien, affirme Charles Pépin. Plus encore, elle nous aide à nous réaliser, à vivre mieux. Pour nous démontrer cette conviction, il ne s'attache pas à définir les critères du beau, ce qui fait qu'une chose nous paraît belle, mais à décrire ce que la beauté nous fait. Il cerne ainsi ce qui est en jeu dans nos émotions esthétiques les plus quotidiennes, en s'appuyant non seulement sur la pensée de grands philosophes, Kant, Hegel, Freud, ou encore Platon ou Nietzsche, mais sur son itinéraire personnel, et sur un multitude de situations concrètes, puisant ses exemples aussi bien dans les arts classiques que dans les arts populaires et dans notre relation à la nature.

Ce livre est un parcours en plusieurs étapes qui éclaire la façon dont la beauté 1) nous aide à retrouver notre liberté de juger, notre capacité à nous écouter, à nous faire confiance ; 2) ouvre grand notre rapport au monde, à d'autres façons de voir, à d'autres vies possibles ; 3) nous permet de nous affranchir de ce qui nous entrave, de nous dépasser et nous élever ; 4) nous apprend à nous réjouir de ce qui est, à porter un regard ébloui sur l'existence. Ainsi, la beauté nous guérit de nos doutes, de notre individualisme, de notre enfermement, de nos contradictions, de nos peurs, de notre malaise d'être humain. Bien plus qu'un divertissement, bien plus qu'un luxe gratuit pour gens cultivés, l'émotion esthétique nous offre à tous la promesse de vivre plus intensément.

Les commentaires sont fermés.