stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2013

Le Midi Libre a aimé les prises de bec entre drôles d'oiseaux (22 août 2013)

oiseaux 2.JPGPrises de bec pour de drôles d'oiseaux

Des amis d'enfance qui volent vraiment haut

Si l'Eden est une forêt, n'en doutons pas, Jean Boucault et Johnny Rasse en seront les oiseaux. Ces deux amis d'enfance, issus d'un petit village proche de la baie de Somme, ont en effet "scotché" le public de la Domerie en sifflant pendant plus d'une heure, accompagnés par les percussions originales de Joël Grare et par les flûtes bizarroïdes de Pierre Hamon. Du merle noir à la grive musicienne, du pinson à la huppe fasciée, de la sarcelle au chevalier aboyeur, les chants d'amour auront été d'une imitation parfaite, doublés d'une gestuelle surprenante.

Mieux, les deux compères sont capables de dialoguer en sifflant à la perfection, aussi bien une réjouissante parade nuptiale qu'une violente dispute.

Pris entre ciel et terre, le spectateur s'envole avant de planer. Il s'étonne que ces deux artistes n'aient pas de plumes, avant de leur clouer le bec dans un tonnerre d'applaudissements.

G.C.

Les commentaires sont fermés.