stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2013

Philippe Barrot crée sa maison d'édition : CHRONIQUES DU ÇÀ ET LÀ

ca et la argu GUILAINE.jpgChroniques du çà et là Éditions

Naissance le 14 octobre 2013 avec la parution simultannée de deux recueils de nouvelles très littéraires et philosophiques :

Connaître et apprécier de Guillermo de La Roca

et Nouvelles bartlebyennes d'Emmanuel Steiner

La révolution numérique a balayé par ses tempêtes d’octets le territoire du livre-papier pour le transformer en fichiers consultables sur la grande toile. Les éditions Chroniques du çà et là prétendraient-elles résister à l’air du temps ? Elles perpétuent un plaisir des sens : palper un livre, sentir son poids de papier, respirer l’odeur de l’encre..., partager une exploration : dans la rigueur de l’écriture la découverte de nouveaux talents dont la base de recrutement sociologique au contraire de la plupart des éditeurs (ce que démontre si remarquablement Bourdieu dans les Règles de l’art) ne se limitera pas à quelque sphère élitiste.

Des points de repères situeront les Chroniques du çà et là : le caustique, l’absurde, le dérisoire, le satirique, en privilégiant la forme courte ainsi les deux premiers ouvrages publiés sont-ils des recueils de nouvelles.

Un choix et une singularité que les éditions des Chroniques du çà et là poursui-vront dans un esprit d’indépendance sans exclure une incursion en territoire policier.

1174824_10151656292673995_565404239_n.jpgPhilippe Barrot, le fondateur des Chroniques du çà et là, a depuis une trentaine d’années, l’expérience des métiers du livre ; il a collaboré avec de grands éditeurs dont Maurice Nadeau durant une dizaine d’années.
Philippe Barrot est l’auteur de plusieurs romans, il a créé en 2011 la revue semestrielle qui porte le nom des éditions Chroniques du çà et là. 

attachée de presse : Guilaine Depis / 06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com

Les commentaires sont fermés.