stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2015

Le récit biographique de Claude Delay, préfacé par Jacques Laurent, sur le fondateur du restaurant Roger la Grenouille (accueillant la remise du Prix de la Page 112 en 2015 à Sylvain Tesson)

Ce livre de Claude Delay est aussi un restaurant où a été remis le 3ème Prix de la Page 112 à Sylvain Tesson mercredi 11 mars 2015

Présentation vidéo du restaurant aujourd'hui : 

http://www.restovisio.com/restaurant/roger-la-grenouille-... (et en photo l'écrivain Claude Delay, Philippe Tesson et l'attachée de presse de Claude Delay, Guilaine Depis)

roger un .jpg

"Je voulais trouver une place où l'on mange… Je pensais qu'à une chose, c'est de manger." C'est Roger Spinhirni, dit Roger la Grenouille, qui parle. Sa mère qui l'abandonne, son enfance misérable, l'orphelinat d'Elancourt, il n'oubliera jamais. Sa vie entière est une faim insatiable ; il n'a de cesse de la nourrir des souvenirs qu'il collectionne dans l'antre fétichiste de son restaurant de la rue des Grands Augustins. Manger, et surtout, faire manger, c'est le coeur de sa vie. Balthus, Fargue, Vitrac, Picasso, les Joliot-Curie, Mistinguett, Malraux, et bien d'autres, tous ses habitués, ses familiers, sa famille, attablés serrés comme on fait chez lui, l'ont compris. 

Aujourd'hui, à la suite des artistes, des intellectuels et des hommes politiques, les touristes du monde entier se bousculent pour connaître l'un des lieux célèbres de Paris.

Mais Roger qui ramasse encore les miettes de pain sur les tables, s'il aime les grands de ce monde, nourrit aussi, et pour rien, les carabins sans le sou, les poètes affamés, les clochards et les gosses du quartier.

Claude Delay, subtilement, le laisse parler, et comme c'est son métier, elle déchiffre ses dires avec science, sympathie et humour.

10317833_10152797095418995_7872249549775727332_o.jpg"Ce n'est pas un hasard, dit Jacques Laurent, dans sa préface, que Claude Delay, après avoir écrit un livre sur Coco Chanel, en écrit un sur Roger la Grenouille. Cette jeune femme est attirée par les mystères de Paris."

10854947_10152797095573995_8151260337471944264_o.jpg

roger deux.jpg

Les commentaires sont fermés.