stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2014

Le site Art Croissance met en lumière le roman de Marie-Hélène Grinfeder (27 mai 2014)

couvgrinfeder.jpgLes jeux de l'art et de l'argent présentés sur le site Art Croissance 

Un roman de Marie-Hélène GRINFEDER

LES JEUX DE L’ART ET DE L’ARGENT, premier roman original et de Marie-Hélène GRINFEDER, est avant tout un polar-plaisir se jouant du monde du marché de l'art et y dévoile ses arcanes. Construit comme une œuvre d’art, ce roman frappe par son action (très cinématographique), ses personnages ambivalents et la description sans concession d'un marché dont le grand public ignore le dessous des cartes... Par le biais de la fiction, Marie-Hélène GRINFEDER, nous livre de manière jouissive ce monde qu'elle ne connait que trop bien : ventes aux enchères, spéculation et création. Ce roman qui nous fait voyager de Londres à Paris en passant par Bruxelles où nombre d'exilés fiscaux s'y sont donné rendez-vous, mais aussi Milan, Moscou ou la principauté de Monte Carlo. Rare femme immergée dans un sérail d’hommes rarement honnêtes mais souvent passionnés soit par l'argent soit par l'art (voire les deux), Tess de Bellac est une héroïne en proie avec elle-même autant qu'avec des êtres « faustiens ». Ce roman, dont l'intrigue est menée tambour battant, se lit comme un polar... Un polar rimant avec art et dollar, bien évidemment ! Pour rappel, Marie-Hélène GRINFEDER est historienne de l’art et expert en art du XXe siècle ainsi qu'en art contemporain. Elle est membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art et a déjà publié Adam et Ève, livre de bibliophilie illustré par deux sérigraphies originales de Louis Cane, aux Éditions MHG en 1999, Des voluptés, AFAA, Ministère des Affaires étrangèresBrève histoire de l’art de cinq siècles de peinture française en 1995 et LES ANNÉES SUPPORTS SURFACES aux Éditions Herscher, en 1991.

Capture d’écran 2014-05-28 à 14.13.29.png

 

24/05/2014

Invitation lundi 26 mai à la signature du roman de Marie-Hélène Grinfeder

couv grinfeder.jpgINVITATION À LA SIGNATURE

du premier roman de 

Marie-Hélène Grinfeder

(auteur des Années Supports surfaces)

Les Jeux de l’art et de l’argent

logo france empire.pngLundi 26 mai 2014,

jour de sa sortie en librairie

à partir de 17h30

à la Galerie BOA,

11 rue d'Artois 75008 Paris (métro Saint-Philippe du Roule) 

Remerciements à Philippe Ageon de la Galerie BOA d'accueillir notre soirée.

champagne_glasses__66353_zoom.jpgAfin d'organiser au mieux cette première dédicace à l'issue de laquelle nous vous offrirons une coupe de champagne, RSVP : guilaine_depis@yahoo.com / 06 84 36 31 85

Pour recevoir "Les Jeux de l'art et de l'argent" en service de presse et/ou pour interviewer Marie-Hélène Grinfeder, merci de contacter son attachée de presse Guilaine Depis au 06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com

20/05/2014

Les Échos recommandent "Les Jeux de l'art et de l'argent" de Marie-Hélène Grinfeder : un très bel article de Pascal Ordonneau dans Le Cercle + (20 mai 2014)

Le marché de l'art entre jeux dangereux et grands prédateurs par Pascal Ordonneau

LE CERCLE. Chronique du livre de Marie-Hélène Grinfeder : "Les jeux de l’art et de l’argent" aux Editions France-Empire. La réalité dépasse la fiction dit-on. Pour tout ce qui touche au marché de l'art, réalité et fiction se donnent la main et avancent de concert. Les prix sont inimaginables sur le marché de l'art? Les requins à vendre sont de vrais œuvres? Beaucoup d'argent, ce serait beaucoup de passion.

Marie-Hélène Grinfeder: "Les jeux de l’art et de l’argent"
Marie-Hélène Grinfeder: "Les jeux de l’art et de l’argent"
J’ai chroniqué dans les colonnes des Echos.fr des livres sur l’art, sur son marché, les étonnements qu’il suscite, les ambitions et les monceaux d’argent qui s’y déversent. Parmi ces livres, il y a eu de véritables sommes, je pense au «marché de l’Art à Naples aux XVIème et XVIIème siècles». D’autres, plus journalistiques mais pas moins passionnants, interrogeaient le marché de l’art contemporain : "le requin qui valait 10 millions de dollars"en fait partie, à l’opposé, dans un style et un propos plus sévères, j’avais aimé « Recherches et réflexions sur l'Economie du Patrimoine culturel » qui présente une réflexion générale sur une question compliquée : l’Art et l’Etat. Cette fois-ci, c’est un roman « les jeux de l’art et de l’argent » qui m’a captivé.

Documentaire, roman, livre de souvenirs, il est un peu tout ça et davantage encore, sous le couvert d’une intrigue policière, cet ouvrage, comme l’ont montré les livres cités, évoque les méandres d’un marché aux antipodes de toutes les théories, classique ou marginaliste. Amoureux des marchés pures et parfaits, défenseurs de la transparence cristalline et de la gouvernance éthique, s’abstenir ! Si le livre de Marie-Hélène Grinfeder est prenant, il le doit à la mise à nu des ressorts parfois étrange de ce marché, univers des passions artistiques les plus absolues et marigot où croisent d’étranges animaux, les crocodiles et les serpents n’étant pas nécessairement les plus dangereux.

Marie-Hélène Grinfeder est à son aise dans cet univers: historienne de l’art et expert en art du XXIème siècle et en art contemporain, membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art, elle a déjà publié Adam et Ève, illustré Louis Cane (Éditions MHG) ; Des voluptés, Brève histoire de l’art de cinq siècles de peinture française (AFAA, Ministère des Affaires étrangères) et Les années supports surfaces (Éditions Herscher, 1991). Ce n’est donc pas tout à fait un roman, même si l’histoire est romanesque. Mais le marché de l’art est si animé ! Et l’argent y est si présent !

Tess de Bellac, l’héroïne de cette histoire, est justement expert en art contemporain, réputée pour une forme d’inflexibilité qui signifie un dégoût prononcé pour les combines et les complaisances. Il est si facile quand on est « considérée » de déraper un peu et de faire taire ses doutes sur une signature, une date, un auteur. C’est justement là que l’histoire va se nouer. Tess a-t-elle été manipulée ? Aurait-elle dû s’écouter davantage et refuser son « imprimatur » aux tableaux « exceptionnels » objets d’une vente dont on attend qu’elle soit millionnaire en euros.

Le roman va tanguer entre faux, signatures contrefaites, techniques d’analyse… entre voyous et dangereux « tricheurs ». L’argent rend fou et l’art, à certains degrés, c’est de l’or pur, débarrassé de toute gangue. « L’art sans l’argent, c’est le rêve sans l’adrénaline » glisse un collectionneur dans l’oreille de Tess au tout début du roman quand est retombé le marteau du commissaire-priseur sur une enchère gagnante de 10 000 000 de dollars, un veau de 18 mois conservé dans un aquarium de formol, les cornes dorées à l’or fin.

Il va aussi se mouvoir entre meurtres et enquête policières, entre Paris, Londres, New-York et Moscou, entre grands restaurants et grands hôtels. L’affaire (le Roman) est bien menée. On n’en dira pas davantage sur une intrigue bien ficelée et dont la chute, comme il se doit, n’est pas tout à fait ce qu’on attendait. Le mot de la fin ? « Je vends le vent, je vends le rêve. C’est ça, la valeur sûre. »

A lire pour le plaisir et pour en apprendre encore davantage sur cet univers où le veau d’or a toujours ses cohortes d’adorateurs.

Capture d’écran 2014-05-28 à 12.37.22.png

Capture d’écran 2014-05-28 à 12.33.03.png
 Capture d’écran 2014-05-28 à 12.33.23.png

09/05/2014

"Les Jeux de l'art et de l'argent" de Marie-Hélène GRINFEDER, parution le 26 mai 2014 chez France Empire

couv grinfeder.jpgLes Jeux de l’art et de l’argent

Marie-Hélène Grinfeder

Invitation à sa signature le soir-même de sa sortie (voir lien)

logo france empire.png 

194pages

Format : 154 x 240

ISBN : 978-2-7048-1271-4

Prix : 18

Parution : 26 mai 2014

Pour le recevoir en service de presse et/ou pour interviewer Marie-Hélène Grinfeder, merci de contacter son attachée de presse Guilaine Depis au 06 84 36 31 85 / guilaine_depis@yahoo.com

Les Jeux de l’art et de l’argent, premier roman original et totalement amoral de Marie-Hélène Grinfeder, est avant tout un polar-plaisir qui ose montrer le monde violent, périlleux et fascinant du marché de l’art.

« Je vends le vent, je vends le rêve. C’est ça, la valeur sûre. »

Construit comme une œuvre d’art captivante et excentrique, ce roman frappe par la surenchère d’action et la folie contagieuse de ses personnages. Protégée par la fiction, Marie-Hélène Grinfeder, auteur du livre de référence Les années Supports surfaces, s’en donne ici à cœur-joie pour décrire, comme cela n’a encore jamais été fait, les milieux de la vente aux enchères, de la spéculation en matière artistique et de la folie magique de l’art.

Reflet d’un monde clos régi par la démesure et ponctué par les crimes passionnels, Les jeux de l’art et de l’argent sont également le subtil témoignage voilé des frasques observées par l’auteur. Marie-Hélène Grinfeder évolue professionnellement dans un univers particulier qui, petit à petit, rejoint l’irréalité, celle-là même dont l’art est fabriqué.

 Ce roman permet des voyages dans les hautes sphères de l’art : de Londres à Paris en passant par Bruxelles, Milan, Moscou et Monte Carlo. Les personnages masculins mènent la danse : vulnérables et insensés. Seule femme immergée dans un milieu d’hommes plus ou moins corrompus, Tess de Bellac est une héroïne attachante et innocente, libre et indépendante, en lutte contre des événements qui risquent pourtant d’ébrécher sa probité.

L’intrigue, trépidante, ambiguë, dévoile les excès du marché de l’art fondés sur des spéculations financières, et où chacun finit par se poser la question : « Et l’art dans tout cela ? »

IMG_2053.jpgMarie-Hélène Grinfeder est historienne de l’art et expert en art du xxième siècle et en art contemporain. Elle est  membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art et a déjà publié Adam et Ève, livre de bibliophilie illustré par deux sérigraphies originales de Louis Cane, aux Éditions MHG en 1999, Des voluptés, AFAA, Ministère des Affaires étrangères, Brève histoire de l’art de cinq siècles de peinture française en 1995 et Les années supports surfaces aux Éditions Herscher, en 1991.

jpeg argu grinfeder.png

01/04/2014

Marie-Hélène Grinfeder, Expert en Arts des 20ème et 21ème siècles près la Cour d’appel de Paris

Marie-Hélène Grinfeder (site professionnel http://marie-helene.grinfeder.fr)

auteur d'un premier roman dont Guilaine Depis est l'attachée de presse en 2014 "Les Jeux de l'art et de l'argent" chez France Empire (parution et signature le 26 mai 2014)

Expert en Arts des 20ème et 21ème siècles près la Cour d’appel de Paris

Expérience

   Conseil à titre gracieux, près les douanes, et près l’Office Central de Lutte contre le trafic des biens culturels (depuis 2007)

   Assesseur de la Commission de conciliation et d’expertise douanière (2001-2006)

   Expert près les Cours administratives d’appel de Paris et de Versailles (depuis 1996)

   Expert près la Cour d’appel de Paris (depuis 1995)

   Expert en tableaux, sculptures et œuvres sur papier du 20ème siècle : expert de l’Hôtel Drouot à Paris ; assistance aux ventes publiques auprès de Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr ; conception et rédaction de plus de 300 catalogues de ventes publiques ; expertises de collections privées, de galeries et d’institutions d’état (FRAC) (depuis 1987)

   Création et direction d’une Galerie d’Art Contemporain, 27 rue Guénégaud, Paris 6, Expositions d’artistes de la Figuration Narrative et de designers européens (1985-1987)

   Création de la Société MHG International (1984)

   Création des Sociétés d’édition Art Pluriel à Paris et Paris Éditions à New-York, Édition et distribution d’affiches d’art dans 21 pays (1981)

Formation

   DEA en Histoire de l’Art, Université Panthéon-Sorbonne, Paris I (2004-2005)

   Licence Arts Plastiques, Université Panthéon-Sorbonne, Paris I (2001-2002)

   Maîtrise ès Lettres Section Histoire de l’art et archéologie, Université Panthéon-Sorbonne, Paris I (1997-1998)

   Examen Spécial d’Entrée, Université Panthéon-Sorbonne, Paris I (1974)

Publications

   Les jeux de l’art et de l’argent, Éditions France Empire, 2014

   Adam et Ève, Livre de bibliophilie illustré par deux sérigraphies originales de Louis Cane, Éditions MHG, 1999

   Des voluptés, AFAA, Ministère des Affaires étrangères, Brève histoire de l’art de cinq siècles de peinture française (1995)

   Les années supports surfaces, Éditions Herscher, 1991

Conférences

   Conférence « Cinq siècles d’art occidental », Étudiants Master 2 Euromed Shangaï (28 février 2013)

   Conférence et visite commentée du Musée d’Orsay, « La naissance de l’art abstrait », Étudiants Master 2 Euromed Shangaï (7 décembre 2011)

   Intervention, témoignage d’un expert en art, dans le cadre du Centre de Formation continue des Experts près la Cour d’appel de Paris, 1ère Chambre de la Cour d’appel de Paris, « Indépendance, Impartialité et Conflits d’Intérêts dans les Expertises » (13 décembre 2010)

   « Le doute et l’Art ou l’Art du doute », Congrès d’Experts Judiciaires, Bruges (14 mars 2008)

Membre

   Membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art

   Membre du Bureau de la Compagnie des Experts en ameublement, objets d’art et de collections près la Cour d'appel et le Tribunal de grande instance de Paris

   Membre de l’ICOM (International Council Of Museum)

   Membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art)

156.jpg