stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2013

Albert Cossery, à voix haute et nue, avec Michèle Venard (lecture jeudi 7 novembre 2013)

Après les lectures publiques hors et en Studio de Lectures d'une centaine d'auteurs connus, inconnus ou mal entendus de la littérature mondiale* 

420618_10151415124658995_944776975_n.jpgAtelier Permanent de Lectures et d’écoute

«à voix haute et nue»© 

Jeudi 7 novembre à 19h précises

Michèle Venard lit

ALBERT COSSERY

Théâtre Pandora

30, rue Keller 75011 - code 32 56

métro Bastille

réservations conseillées 01 42 39 21 61

Tarif réduit pour les adhérents à l'Association 12 € au lieu de 15€ tarif normal

« Je n’ai jamais été l’esclave de rien ni de personne. C’est la possession qui vous rend esclave. C’est la raison pour laquelle j’ai toujours vécu à l’hôtel, où même les meubles ne m’appartiennent pas. Et je me suis tenu à l’écart de ceux qui ont quelque chose à perdre, les puissants et ceux qui se mettent à leur service. » A C

AVT_Albert-Cossery_3297.jpegAlbert Cossery, silhouette fine, élégante un brin nonchalante, auteur de Mendiants et orgueilleux, Les Fainéants dans la vallée fertileLa Violence et la dérisionUn complot de saltimbanques, Une Ambition dans le désert, Les Couleurs de l'infamieest né le 3 novembre 1913 au Caire et entre en 1926 au Lycée Français de la ville.Ecrivain précoce il participe à la diffusion du surréalisme au Caire par le groupe Art et liberté et crée avec le poète Edmond Jabès et le peintre Ramsès Younane la revue La Part du sable. Son premier livre

 Les Hommes oubliés de Dieu (1940), soutenu par Henry Miller, organiquement lié au monde de la rue cairote comme le seront les suivants, est traduit en anglais comme en arabe et connait un immense succès.

Albert Cossery vient à Paris en 1945, et s'installe dans une chambre d'hôtel du quartier Saint Germain où il séjournera jusqu'à sa mort survenue à 94 ans, le 22 juin 2008.

Esthète opposé à toute idée du "travail" industrieux à l'occidentale, fréquentant, sur la marge, intellectuels et artistes, les milieux du cinéma, du théâtre et de la peinture, il écrira, en français dans une langue fluide et drue, charnelle et imagée et avec un regard de profondeur fraternelle sept livres en une cinquantaine d'années. (extrait de la notice biographique remise aux spectateurs)

Michèle Venard lira des Nouvelles du recueil Les Hommes oubliés de Dieu

"C'était dans la ruelle Noire. Ce soir là, Chaktour le ferblantier qui travaillait dans sa boutique à la réparation d'un broc de toilette , délaissa un instant sa besogne  pour se recueillir et penser avec calme à sa vie misérable et infinie."

"Le monde ne finira jamais dit-elle. N'aie pas peur. Garde moi seulement près de toi. Et puisque tu ne peux pas vivre sans haschich, je t'en apporterai. Qu'Allah te pardonne."

"Il ne l'entendait pas. Il était loin. Il était dans ce champ prodigieux où le haschich pousse à loisir comme le trèfle"

"L'aube se leva sur un quartier régénéré qui n'acceptait plus la vie telle qu'elle était, mais voulait la dominer, la rendre plus hardie et plus belle"

dont  : Patricia Highsmith; Guy de Maupassant; Marguerite Yourcenar; Franz Kafka; André Hardellet; Gaston Bachelard; Paul Claudel; Alfred Jarry; Donatien de Sade; Léon Bloy; René Lesage, Antoine de Saint-Exupéry; Bruno Schultz; Dominique de Roux; Henry de Montherlant; Jean-Marie Turpin; Yukio Mishima; Edgar Poe; Auguste Villiers de l’Isle Adam; Anton Tchekhov ; James Joyce; Henry Le Bal; Henri Michaux; Théophile Gautier; Witold Gombrowicz; Stendhal; Henry James; Paul Verlaine; Jean Gillibert; Virginia Woolf ; Stefan Zweig; Hans Christian Andersen; Luigi Pirandello; Alberto Moravia; Ernest Hemingway; Joseph Conrad; David-Herbert Lawrence; Herman Melville; Pierre Boudot; Knut Hamsun; William Faulkner; Pär Lagerkvist; Elsa Morante; Michel Tournier; Benjamin Péret; Julien Green; Jorge-Luis Borges; Tanizaki Junichiro; Ivo Andric; Joseph Kessel; Paul Morand; Yasunari Kawabata; Vassili Grossman; Jean Giono; Ambrose Bierce; Karen Blixen; Rainer-Maria Rilke; Julien Gracq; Jack London; Charles Baudelaire; Charles Dickens; Blaise Cendrars; Pierre Jean Jouve; Fédor Dostoïevski; Mario Vargas Llosa; Oscar Wilde; Ivan Bounine; John Steinbeck; André Gide; Joseph Roth; Djuna Barnes; Arthur Rimbaud; Georges Bernanos....

Les commentaires sont fermés.