stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2014

La plus vieille carte du ciel (qui est chinoise) sur le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

La plus vieille carte du ciel

sur le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

 Voir aussi la vidéo ici

mr_2617_1.jpgLes trésors du monastère des Milles Bouddhas*

Á la fin du XIXe siècle, sur la Route de la soie, dans le désert de Gobi près de l’oasis Dunhuang, à l’extrême nord-ouest de la Chine, le moine Wang Yuanlu fit une découverte remarquable dans un monastère à l’abandon, fait d’une succession de grottes creusées dans une falaise et ornées de somptueuses peintures et sculptures bouddhiques. Dans une de ces grottes, une cache soigneusement murée était pleine jusqu’au plafond de 40 000 rouleaux écrits en de multiples langues.

Le monastère avait été créé vers l’an 366 puis abandonné vers l’an 1000 et cette formidable bibliothèque nous livrait ainsi une collection intacte de manuscrits datant de plus de 1000 ans, avec, parmi eux, le plus ancien livre imprimé connu au monde, un Sutra du diamant daté du 11 mai 868.

Les documents de Dunhuang attirèrent la convoitise du monde entier et ils furent bientôt dispersés aux quatre coins du globe. Un bon tiers fut acquis par l’explorateur Aurel Stein et aboutit au British Museum de Londres. Ce lot contenait un document astronomique exceptionnel, la plus ancienne carte d’étoiles connue au monde.

Sur un rouleau, d’environ 4 mètres de long et seulement 25 cm de large, est soigneusement tracé à la main en plusieurs couleurs et sur un très fin papier le dessin de 257 constellations chinoises regroupant plus de 1300 étoiles.

C’est un fac similé de  ce rouleau que vous pourrez admirer sur le salon sur l’espace Carrefour des cultures !  

Dans la brochure Maths au carrefour des cultures Express , Jean Marc Bonnet -Bidaud vous raconte  dans son  article :   Les cartes du ciel du VIIe siècle de la dynastie Tang cette fabuleuse aventure et surtout l’extraordinaire avancée des mathématiques chinoises qu’elle suppose

Les commentaires sont fermés.