stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2014

SCOOP : Neuf mois après la parution de la biographie de Marilyn Monroe par Claude Delay chez Fayard (dans laquelle le meurtre est pressenti), Atlantico admet que Bobby Kennedy aurait fait assassiner Marilyn Monroe (17 mai 2014)

couvdelay.jpgL'écrivain Claude Delay l'avait déjà évoqué dans son livre (Fayard) Marilyn Monroe, la cicatrice

 

Bobby Kennedy aurait fait assassiner Marilyn Monroe

C’est ce qu’affirment les éminents journalistes d'investigation Jay Margolis et Richard Buskin dans leur livre "Le meurtre de Marilyn Monroe : dossier classé".

Capture d’écran 2014-06-22 à 22.29.39.pngC’est une information qui fait l’effet d’une bombe. Un scoop qui devrait agiter le monde peopolo-médiatico-politique aux Etats-Unis. Bobby Kennedy, le frère du président des Etats-Unis, aurait fait assassiner Marilyn Monroe ! C’est en tout cas ce que certifient les éminents journalistes d'investigation Jay Margolis et Richard Buskin dans leur livre "Le meurtre de Marilyn Monroe : dossier classé"  dont le Daily Mail a publié les bonnes feuilles ce vendredi. 

Si la version officielle de son décès est le suicide, ces journalistes, connus pour leur grande carrière, indiquent donc qu’il n’en rien. En effet, selon eux la comédienne en savait trop sur les secrets de famille des Kennedy et il fallait donc la tuer. Dès lors Jay Margolis et Richard Buskin en sont persuadés : c’est Bobby Kennedy lui-même qui aurait ordonné la mort de Marilyn par injection létale. Il aurait été aidé dans sa démarche par le propre psychiatre de la comédienne qui lui aurait lui-même administré une dose de barbituriques.

"C’est la chose la plus folle que Bobby ait faite. Il était déterminé à la faire. Et j’ai moi-même été assez fou pour le laisser faire", témoigne dans le livre Peter Lawford, le beau-frère de Marilyn. Toujours selon cette œuvre, Bobby Kennedy a agi de la sorte car il estimait que Marilyn était sur le point de faire des révélations  au grand public au sujet de sa famille et notamment de son frère, le président John Fitzgerald Kennedy.

 

Autre scoop révélé par les deux journalistes, Bobby Kennedy, parti rencontrer Marilyn Monroe avec pour mission de mettre fin à sa relation avec JFK, aurait en réalité succombé aux charmes de la comédienne et serait devenu son amant. "Ce n'était pas l'intention de Bobby, mais ce soir ils sont devenus amants et il a passé la nuit dans la chambre d'hôtel", assure des années plus tard Peter Lawford dans le livre. "Presque aussitôt leur histoire est devenue sérieuse et ils ont commencé à se voir énormément",  poursuit le beau-frère de John Fitzgerald Kennedy. Celle-ci était follement amoureuse de Bobby, qui avait promis de l'épouser et de divorcer de sa femme. 

Capture d’écran 2014-06-22 à 22.30.04.pngEt Peter Lawford de certifier que "quand Bobby a commencé à s'éloigner, Marilyn l’a menacé de révéler ses relations avec John et lui ainsi que tout ce qu’elle savait sur les Kennedy car elle avait pris le soin de tout écrire dans un petit carnet rouge". Une menace qui lui aurait donc été fatale.

Les commentaires sont fermés.