stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2014

Richard Sartène, remarqué dans le Cahier Histoire du Groupe Nice-Matin par Véronique Georges (29 juin 2014)

nice-matin-logo11-110761.jpgCahier Histoire du Groupe Nice-Matin

Post-Scriptum

Capture d’écran 2014-07-01 à 15.43.11.pngUne enfance entre guerre et paix

Richard Sartène n'est pas le premier à relater comment, âgé de trois ans en 1942, il a vécu caché à la campagne durant la guerre, avec son frère Daniel. S'ils n'ont pas grandi dans la sécurité d'une famille unie, ils ont eu la chance de vivre dans cette Bretagne accueillante, chez la vieille Euphrasie qui les a baptisés très rapidement, une enfance insouciante et heureuse "inoubliable, lumineuse, magique" dit-il. Dans ce cadre rassurant, il n'a pas rencontré l'antisémitisme. Il y a été confronté après, traité de "youpin". Et c'est là, en apprenant le mot juif, qu'il a compris qu'il portait une identité particulière. Cette histoire va mener le lecteur après la fin du conflit, dans une France qui se réveille...

Les Éditions du Net, 170 pages, 13 euros.

Capture d’écran 2014-07-01 à 15.34.30.png

Les commentaires sont fermés.