stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2014

Le Dauphiné Libéré salue la naissance "audacieuse et courageuse" de la revue Conflits

le-festival-est-consacre-a-l-eurasie-en-general-et-a-la-russie-en-particulier-le-dl-c-a.jpgLe Dauphiné Libéré vendredi 4 avril 2014

GRENOBLE ET SA RÉGION, page 9

GRENOBLE Débutée hier, la 6ème édition du Festival de géopolitique décrypte les enjeux de l'Eurasie jusqu'à dimanche

Quand GEM explique les desseins de Poutine

La 6ème édition du Festival de géopolitique de Grenoble École de Management a commencé hier et se poursuit jusqu'à dimanche. Si vous souhaitez comprendre le grand dessein de Poutine, c'est l'occasion d'y aller !

L'Ukraine, la Crimée, la Russie de Vladimir Poutine, la Turquie, les Pussy Riot… Autant de mots qui résonnent dans l'actualité comme dans l'enceinte de Grenoble École de Management (GEM) depuis hier.

Pendant trois jours, jusqu'au dimanche 6 avril, conférenciers et professeurs vous décryptent les enjeux de l'Eurasie grâce à la 6ème édition du Festival de géopolitique de Grenoble.  

Un événement pour comprendre le monde qui nous entoure. "L'Eurasie constitue le grand dessein de Vladimir Poutine, qui entend regrouper autour de la Russie les peuples liés à elle par la géographie et par l'histoire", expliquent Pascal Gauchon et Jean-Marc Huissoud, co-organisateurs du festival.

"L'Ukraine, aux identités multiples, constitue l'un des enjeux majeurs de ce projet. Quelle attitude doit adopter l'Union européenne face à ce projet ? Le combattre comme le font les États-Unis, ou admettre qu'aucun équilibre sur le continent ne peut être établi sans un accord avec la Russie ?"

Pour y voir plus clair, le public a le choix entre 95 conférences, tables rondes, projections de films, ateliers, expositions ou jeux de rôle.

2168685043.jpgPascal Gauchon, professeur de classes supérieures, a souligné en introduction que "le courant de l'eurasisme de Poutine proclame que l'Eurasie s'arrête à la Pologne qui n'en fait pas partie et s'identifie profondément à la steppe à laquelle s'est alliée la forêt russe. C'est donc, pour les eurasistes, un troisième continent, radicalement différent d'une Europe qualifiée romano-germanique."

Les étudiants imaginent l'Eurasie dans dix ans

Dans la salle des marchés de GEM, Thibault Chappuis et Anne-Sophie Fargheon, étudiants et membres de l'association Trader, se sont projetés en 2024 et ont imaginé un scénario en tenant compte de la réalité. "Les poids de la Russie, de la Biélorussie et du Kazakhstan sont disproportionnés", constate Thibault.

Et de poursuivre : "L'objectif à court terme de ces trois pays, c'est d'avoir un poids politique égal. Cela peut paraître utopique, mais on explique comment cela se met en place : équilibrages des échanges, développement des hautes technologies et des services. Et le but, c'est la création d'une union monétaire. En France, on a tendance à critiquer ce qui se passe en Russie. On voulait amener les gens à penser différemment. Et si l'union eurasienne était possible ?"

Saléra Benarbia

Festival de géopolitique de Grenoble, jusqu'à dimanche à GEM. Entrée gratuite sur inscription obligatoire. Plus d'informations sur http://www.festivalgeopolitique.com

Le Festival de géopolitique de Grenoble se poursuit jusqu'à dimanche. Où Thibault Chappuis et Anne-Sophie Fargheon étudiants à GEM, ont déjà imaginé l'Eurasie en 2024.

poutine1.jpg

"CONFLITS", une nouvelle revue dans les kiosques

L'idée est à la fois audacieuse et courageuse. La société d'édition et de presse Antéios vient de lancer une nouvelle revue trimestrielle, "Conflits", sous la rédaction en chef de Pascal Gauchon, professeur de classes supérieures.

Le premier numero est justement consacré à l'Eurasie et Vladimir Poutine, avec un dossier complet, cartes géographiques à l'appui, sur le grand dessein du président russe.

Pascal Gauchon, rédacteur en chef de "Conflits".

Aujourd'hui
9h, débat : "La Russie et sa sécurité, la renaissance d'une grande puissance ?" par Éric Brunat et Jacques Fontanel, salle A303.

10h45 : "Entre Chine, Russie et islam, où va l'Asie centrale ?", avec René Cagnat, au WTC.

14h, table ronde autour d'expérience : "S'implanter en Russie", avec Franck Bernard, Philippe Schleiter et Étienne Tequi, au WTC, Kilimandjaro.

16h30 : film et débat autour de "La Prise du pouvoir par Vladimir Poutine", de Tania Rakhmanova, salle A302.

18h : table ronde "L'innovation en Russie" avec Michel Zigone, salle A303.

Les commentaires sont fermés.