stat

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2014

"Mathématiques au carrefour des cultures" - L'Espace Spectacles et rencontres : un avant-goût des spectacles et rencontres proposées

Retrouvez le premier communiqué de pressele mot de la Présidentele programme et l'emplacement géographique des stands en cliquant dessus !

Espace Spectacles et rencontres :

* Jeudi 22 après-midi à  14 heures

Capture d’écran 2014-05-02 à 17.49.51.png1ère partie : Pluton va en appel

Spectacle avec la SMAC (Québec)  

Depuis sa découverte en 1930 jusqu'à 2006, Pluton faisait partie du cercle privilégié des planètes de notre système solaire. Elle était reconnue comme la 9e planète, orbitant autour du Soleil avec les quatre planètes rocheuses Mercure, Vénus, la Terre et Mars, et les quatre planètes gazeuses Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Pluton était alors la planète la plus éloignée du Soleil, avec son orbite très elliptique et sa distance par rapport au Soleil variant entre quatre et sept milliards de kilomètres. Or, en août 2006, l'Union d'astronomie internationale, ayant constaté qu'il y avait dans notre système solaire des corps célestes de même taille que Pluton - voire plus gros et plus massif, tel que l'astéroïde Eris - décida, suite à un vote serré, d'enlever à Pluton son titre de «planète» et de lui attribuer à la place le statut de «planète naine». Maigre consolation pour Pluton qui joignait ainsi les rangs d'astres moins célèbres comme Cérès (un astéroïde orbitant entre Mars et Jupiter) et 70 000 autres objets.

Pluton est triste, très triste. Il a du mal à accepter la décision impitoyable de l'Union d'astronomie internationale. Il veut donc faire appel de cette décision. Mais pourra-t-il compter sur l'appui des quatre planètes rocheuses? Réussira-t-il à contrer les arguments des quatre planètes gazeuses qui sans aucun doute ne voudront pas qu'une planète rocheuse vienne redonner la majorité aux planètes rocheuses?

2ème partie : * dimanche après-midi à 14h15    PLUTON … A DISPARU ….

* Samedi 24 mai à 11 heures :

"L'histoire des mathématiques : à la quête des origines et du sens?"
par Marc Moyon, Maitre de conférences à l'Université de Limoges

Si l'on a quelques difficultés à comprendre ce que fait un mathématicien dans son laboratoire de recherche, on a tout autant de mal à imaginer un historien des mathématiques au travail. Plusieurs questions se posent parmi les plus élémentaires : Est-il mathématicien ou historien? Que cherche-t-il exactement? Quels sont ces instruments de travail? Avec qui travaille-t-il? etc...  Mon exposé est une invitation à suivre l’itinéraire d’un historien des mathématiques médiévales arabes et latines qui me permettra de donner quelques éléments de réponse.

* Samedi 24 mai à 14 heures

46896_creatrices_440x260.jpg"Mathématiciennes dans l'histoire, trop peu connues ou reconnues"

une table ronde autour du Dictionnaire universel des femmes créatrices (Éditions Des femmes-Antoinette Fouque) animée par Véronique Soulé de  Libération 

Anne Boyé et Annick Boisseau

Autour du Dictionnaire universel des créatrices, dont le secteur des mathématiques a été coordonnée par l’association femmes et mathématiques, nous évoquerons quelques figures emblématiques de mathématiciennes des siècles passés, trop peu connues ou reconnues, qui se sont battues pour pouvoir étudier, pour pouvoir enseigner, pour pouvoir poursuivre leur recherche. Elles ont leur part dans la construction des mathématiques. Pour cela, elles ont du affronter des préjugés, des stéréotypes, sur les femmes et les mathématiques, idées reçues dont beaucoup sont toujours étonnamment présentes au XXI° siècle. Nous nous saisirons de l’histoire pour avoir un regard éclairé sur le présent des mathématiques au féminin, ici et ailleurs ; l’histoire prépare aussi l’avenir, et peut-être au sortir de cette table ronde, les filles comprendront un peu plus que les mathématiques c’est aussi pour elles, qu’elles peuvent y faire carrière, non pas contre les garçons, mais avec eux.

Faut-il préciser que le Dictionnaire universel des créatrices, paru en novembre 2013, aux Éditions des femmes, en partenariat avec les éditions Belin, sous le patronage de l’UNESCO, présente 40 siècles de création des femmes, à travers le monde, dans tous les domaines de l’histoire humaine, des arts, de la culture, de la science ?:

* Samedi 24 mai à 15 h 30 

"Les sciences arabes" par Anne Vincent de l’IMA (Institut du monde arabe)

A l'époque médiévale, les savants arabes font faire à la science des avancées considérable. Cette période riche et foisonnante est présentée lors d'une conférence proposées par l'Institut du monde arabe". 

* Samedi 24 mai à 17h

 "Ces nombres qui nous fascinent" par Jean Marie de Koninck de l'Université Laval, Québec, Canada

Quel est le seul entier supérieur à 1 pouvant s’écrire comme la somme des puissances sixièmes de ses chiffres?Existe-t-il un nombre entier qui n’est pas un cube, mais qui peut s’écrire comme la somme des cubes de ses facteurs premiers? L’équation a5 +b5 = c5 +d5  admet-elle des solutions en entiers positifs a,b,c,d tels que a≠ c ?Quelle est la valeur médiane du deuxième facteur premier d’un entier?On sait que le plus petit nombre premier p tel que ½ + 1/3 + 1/5 +1/7 + 1/11 + … + 1/p >3 est p=5195977. Alors, pourquoi est-on incapable d’identifier le plus petit nombre premier p tel que ½ + 1/3 + 1/5 +1/7 + 1/11 + … + 1/p >4 ?

Voiciquelques-unes des questions que nousexamineronsau cours de cet exposé, nous permettant à chaque fois d’identifier de nombreux nombres fascinants et d’apprécier du coup les efforts soutenus des hommes et des femmes de toutes les cultures qui ont contribué à l’avancement des mathématiques.

 Ce qui est un peu dommage avec ces deux sujets (géométrie et musique), c'est que je n'ai pas de témoignages de terrain.

J'en ai en revanche concernant l'algèbre que j'ai étudiée à travers la divination à Madagascar.

Je peux ajouter ce sujet pour une ouverture sur la manière dont les populations "parlent" de mathématiques, auquel cas il faudrait l'intituler "Mathématiques dans les formes géométriques, musicales et divinatoires des sociétés de tradition orale"

* Dimanche à 14h15    PLUTON … A DISPARU ….

hommes-preferent-les-blo-ii04-g.jpg* Dimanche 25 mai 15 h 30   

 Cristallographie : Les diamants sont-ils éternels ? par Brigitte Pansu (Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris-Sud) et Pierre Pansu (Laboratoire de Mathématiques, Université Paris-Sud)

Résumé : Pourquoi le diamant a-t-il naturellement des facettes ? Peut-on faire des objets facettés avec des liquides ? Il y a des mathématiques là derrière...

Pour le plaisir, la bande-annonce de Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany's) avec Audrey Hepburn

* Dimanche 25  mai  16h45

"Mathématiques dans les formes géométriques, musicales et divinatoires des sociétés de tradition orale"

 Tracés géométriques et  Ethnomusica par Marc Chemiller       

Pour le plaisir, encore, Les hommes préfèrent les blondes de Howard Hawks 

Paroles et traduction de «Diamond's Are A Girl's Best Friend»

Diamond's Are A Girl's Best Friend (Les Diamants Sont Le Meilleur Ami De La Femme)

3944.jpgThe French are glad to die for love
Les français sont ravis de mourir d'amour
They delight in fighting duals
Ils aiment se battre en duel
But I prefer a man who lives and gives
Mais je préfère un homme vivant et qui m'offre
Expensive jewels
De coûteux joyaux

A kiss on the hand may be quite continental
Le baise-main est peut-être très continental
But diamonds are a girl's best friend
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
A kiss may be grand, but it won't pay the rental
Un baiser est très bien, mais ça ne paie pas le loyer
On your humble flat, or help you at the automat
De votre humble appartement ni ne vous aide à la laverie

Men grow cold as girls grow old
Les hommes se refroidissent quand les femmes vieillissent
And we all lose our charms in the end
Et nous perdons toutes nos charmes à la longue
But square-cut or pear-shaped
Mais taillés en carré ou en goutte d'eau
These rocks don't lose their shape
Ces cailloux ne perdent pas leurs formes
Diamonds are a girl's best friend
Les diamants sont le meilleur ami de la femme

Tiffany's !
Tiffany's !
Cartier !
Cartier !
Black star, Frost, Gorham !
Black star, Frost, Gorham !
Talk to me, Harry Winston, tell me all about it !
Parlez-en moi, Harry Winston, parle m'en encore !

There may come a time when a lass needs a lawyer
Il peut venir un temps ou une fille a besoin d'un avocat
But diamonds are a girl's best friend
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
There may come a time when a hard-boiled
Là peut venir un moment où c'est dangereux
Employer thiks you're awful nice
Parfois, un employeur pense que vous êtes affreusement mignonne
But get that ice or else no dice
Mais sans ces glaçons attention

He's your guy when stocks are high
Il vous aime quand la bourse va bien
But beware when they start to descend
Mais attention quand ça dégringole
It's then that those louses go back to their spouses
Ces lâches retournent voir leur femme
Diamonds are a girl's best friend
Les diamants sont le meilleur ami de la femme

I've heard of affairs that are strictly plutonic
J'ai entendu parler de liaisons purement platoniques
But diamonds are a girl's best friend
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
And I think affairs that you must keep liaisonic
Et je pense que les histoires qui restent des liaisons
Are better bets if little pets get big baggettes
Sont plus belles si les petites poules ont de gros cadeaux
Time rolls on and youth is gone
Le temps s'en va, la jeunesse s'envole
And you can't straighten up when you bend
Et vous ne pouvez plus vous redresser
But stiff back or stiff knees
Mais même avec le dos ou les genoux tordus
You stand straight at Tiffany's
Vous êtes droite chez Tiffany's

Diamonds !
Diamants !
Diamonds !
Diamants !
I don't mean rhinestones
Je ne parle pas des pierres du Rhin.
But Diamonds are a girl's best...
Mais les diamants sont les meilleurs ( d'une fille )...
Best friends
Meilleurs amis

Son Président Jean-Jacques Dupas représentera l'association PlayMaths au 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

la_villette_geode.jpgPlayMaths aura un stand sur le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques, et son Président Jean-Jacques Dupas sera présent.

PlayMaths est une association indépendante. Elle est née de la volonté de quatre chercheurs, passionnés, de donner un souffle nouveau aux actions de vulgarisations des mathématiques.

Dès sa naissance PlayMaths a reçu des parrainages prestigieux comme ceux de : Gérard Chamayou dit Félix (le concepteur de la géode), parrain artistique, Roland Lehoucq, astrophysicien, parrain scientifique.

Quels sont les objectifs de PlayMaths ?

- La promotion et la diffusion de la culture mathématique et scientifique ;

- L’organisation d’actions donnant une meilleure image des mathématiques et de sa culture ;

- Offrir un cadre, où tous ceux qui sont intéressés par la culture mathématique, pourront se rencontrer, échanger, dialoguer et s’enrichir de leurs mutuelles différences.

Quel sont les actions de PlayMaths ?

PlayMaths participe :

- à des manifestations comme le salon de la culture et des jeux mathématiques, la fête de la science, la nuit des chercheurs, lire en fête…

- à des revues de vulgarisation scientifique comme Tangente et l’Astronomie

- à des sites internet comme celui de l’association et CultureMaths

 

PlayMaths organise :

               des expositions,

               des conférences,

               des animations dans les bibliothèques,

               des actions en milieu scolaire du primaire à l’enseignement supérieur.

 

Traditionnellement sur le salon de la culture et des jeux mathématiques, PlayMaths a :

               Une exposition de polyèdre

               Une animation autour des casse-tête

               Une mini-exposition d’instruments de calculs

               Une mini-exposition d’instruments d’astronomie

 

Toutes ces activités ont comme objectif de susciter la curiosité des visiteurs et permettent à PlayMaths d’engager le dialogue avec ceux-ci.

L'Institut d'astrophysique de Paris aura un stand au 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

Unknown.jpegL'Institut d'astrophysique de Paris (IHP) a un stand au 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques.

Ce sera l'occasion pour les lecteurs de notamment rencontrer Jean-Philippe Uzan, Directeur de Recherche CNRS/Institut d'astrophysique de Paris et Directeur adjoint de l'Institut Henri Poincaré.

Il est l'auteur de livres publiés chez Belin (Cosmologie primordiale, Théories de la relativité, Panorama de la physique) ou au Pommier (La gravitation, Ici l'univers) et aux éditions La ville brûle.

"Mathématiques au carrefour des cultures" - L'Espace Carrefour des cultures : quelques descriptions des animations proposées

Retrouvez le premier communiqué de pressele mot de la Présidentele programme et l'emplacement géographique des stands en cliquant dessus !

ESPACE CARREFOUR DES CULTURES 

* Jeudi 22 mai de 10h à 12h et Samedi 24 mai de 14h à 16h :

Lien 11-1.jpgJeux de Ficelles inuit chez les Inuksuk avec Sylvie Teveny  

Les jeux de ficelle sont encore pratiqués dans de nombreuses sociétés de tradition orale. Pour jouer, il suffit de disposer d’un fil assez long, puis d’en nouer les extrémités pour faire une « boucle » : le jeu consiste alors en une succession de  « gestes »  effectués sur le fil avec les doigts. Il implique des concepts de « procédure », d' « opération », de « sous-procédure », de « transformation » et d' « itération » qui s’apparente à la résolution d’un problème mathématique. Les célèbres jeux de ficelle inuit « ajaraaq », relevés par Paul-Emile Victor, sont aujourd’hui encore très pratiqués dans l’Arctique par toutes les générations confondues. L’association Inuksuk propose une initiation à quelques figures de l’Arctique oriental canadien. Tout public à partir de 8 ans.   

* Jeudi 22 mai de 10h à 12h et samedi 24 mai de 14h à 16h :

ZELLIJ Expérience par Jean Marc Castera  

"Zellij experience" est une association ayant pour objectif de diffuser les connaissances relatives à l'art de l'arabesque géométrique arabo-andalouse, et plus généralement aux rapports entre mathématiques et image.

Plusieurs jeux de construction de puzzle mettront en évidence les liens entre l'arabesque géométrique et les quasi-cristaux bidimensionnels.

* Vendredi 23 mai de 10h à 12h :

ikebana-sakura.jpgIkebana

Trois bouquets traditionnels de l'école Ikenobo, professeur : Claire DELORT

Trois bouquets plus modernes et créatifs de l'école Sogetsu professeur : Valérie LEHMANN

http://www.culture.u-psud.fr/at-artfloral2.htm

* Vendredi 23 mai de 14h à 16h :

Animation IMA  «  Ecritures et Calligraphie » avec Dominique Pons

Avec l' Institut du monde arabe

Ecriture et calligraphie" : (ateliers d'initiation d'1/2 heure).

Atelier d'initiation à l'écriture et à la calligraphie arabe au cours duquel les enfants découvrent le point mesure et s'initient au maniement du calame (roseau taillé en biseau). Chacun calligraphie son prénom en arabe". Animateur : Monsieur Dominique Pons 

* Dimanche 25 mai de 11h à 13h :

TISSAGE ANDIN par Sophie Desrosiers

Sophie Desrosiers  nous présentera les caractéristiques générales du tissage andin. Il s’agit d’un lieu qui porte une histoire de 5000 ans d’art textile. On date les premiers décors tissés au 3 ème millénaire avant Jésus Christ. Les Andes apparaissent comme un véritable laboratoire de la construction textile, possédant une créativité textile extraordinaire.

Si on observe à cet égard les traditions textiles du moyen orient, du Maghreb (l’Egypte) ou de l’Asie du sud, on est frappé, qu’en ce qui concerne le tissage du moins, il n’y a pas une aussi grande diversité. Les tissages andins connaissent une diversité extraordinaire, sur la longue durée.

* Dimanche 25 mai de 14h à 16h :

PAPIERS FROISSES  avec Vincent Floderer  

Présentation publique des  travaux  du CRIMP ; conférence, vidéo-projection et ateliers tous publics qui exploreront les liens étroits entre pliage classique et froissage avec la réalisation de constructions géométriques résolues astucieusement et leurs applications pour les modèles froissés.

Derrière cet acronyme, se cache le Centre de Recherche international de Modélisation par le Pli. Cette structure se propose de développer des outils de recherche en modélisation en utilisant les possibilités du pliage et du froissage. Champignons, structures végétales et minérales, éléments du monde marin…. ont ainsi pu être modélisés de façon originale. À la croisée de l’art, de la technique et des mathématiques, ces origamis sont saisissants et riches de perspectives …

* Dimanche 25 mai toute la journée :

P1070935.JPGORIGAMI et TRESSAGE  avec Rose Marie Beddou

L'origami est l'art du pliage de papier. Bien qu’il soit difficile de déterminer son origine exacte, le Japon est identifié comme le pays ayant le plus contribué au développement de cet art et où sa pratique s’est le plus perfectionnée. C’est sans doute la raison pour laquelle le terme japonais ORIGAMI est utilisé partout dans le monde pour désigner l’art du pliage du papier.  L'origami peut prendre des formes aussi simples qu'un chapeau ou qu'un avion en papier. Ce peut être aussi des personnages, des plantes, des animaux ou des objets de la vie quotidienne, des constructions géométriques simples ou complexes fondées sur les mathématiques ou bien être des assemblages modulaires composés du même pliage de base répété plusieurs fois et s'imbriquant les uns dans les autres pour donner la forme finale.                          

La plus vieille carte du ciel (qui est chinoise) sur le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

La plus vieille carte du ciel

sur le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

 Voir aussi la vidéo ici

mr_2617_1.jpgLes trésors du monastère des Milles Bouddhas*

Á la fin du XIXe siècle, sur la Route de la soie, dans le désert de Gobi près de l’oasis Dunhuang, à l’extrême nord-ouest de la Chine, le moine Wang Yuanlu fit une découverte remarquable dans un monastère à l’abandon, fait d’une succession de grottes creusées dans une falaise et ornées de somptueuses peintures et sculptures bouddhiques. Dans une de ces grottes, une cache soigneusement murée était pleine jusqu’au plafond de 40 000 rouleaux écrits en de multiples langues.

Le monastère avait été créé vers l’an 366 puis abandonné vers l’an 1000 et cette formidable bibliothèque nous livrait ainsi une collection intacte de manuscrits datant de plus de 1000 ans, avec, parmi eux, le plus ancien livre imprimé connu au monde, un Sutra du diamant daté du 11 mai 868.

Les documents de Dunhuang attirèrent la convoitise du monde entier et ils furent bientôt dispersés aux quatre coins du globe. Un bon tiers fut acquis par l’explorateur Aurel Stein et aboutit au British Museum de Londres. Ce lot contenait un document astronomique exceptionnel, la plus ancienne carte d’étoiles connue au monde.

Sur un rouleau, d’environ 4 mètres de long et seulement 25 cm de large, est soigneusement tracé à la main en plusieurs couleurs et sur un très fin papier le dessin de 257 constellations chinoises regroupant plus de 1300 étoiles.

C’est un fac similé de  ce rouleau que vous pourrez admirer sur le salon sur l’espace Carrefour des cultures !  

Dans la brochure Maths au carrefour des cultures Express , Jean Marc Bonnet -Bidaud vous raconte  dans son  article :   Les cartes du ciel du VIIe siècle de la dynastie Tang cette fabuleuse aventure et surtout l’extraordinaire avancée des mathématiques chinoises qu’elle suppose

Les enseignants et le 15ème Salon Culture et Jeux Mathématiques

afficheA4 - copie.jpgRetrouvez le premier communiqué de presse, le mot de la Présidente, le programme et l'emplacement géographique des stands en cliquant dessus !

Le salon, une grande fête des mathématiques,

une source d’enrichissement pour les enseignants.

Depuis sa création, en 2000, à l’occasion de l’Année Mondiale des Mathématiques, le Salon Culture et Jeux Mathématiques a connu un succès grandissant, fidélisant le dernier week-end du mois de mai, un très large public et plus particulièrement le monde enseignant.

Parmi les objectifs du salon retenons :

-       Présenter les mathématiques et leurs applications de manière ludique et accessible au plus grand nombre.

-       Populariser la culture mathématique par tous les chemins et moyens, des activités ludiques aux conférences thématiques, des compétitions aux spectacles en transformant les réticences en plaisirs inédits

Nous savons que l’activité ludique est souvent une composante importante de la formation initiale en mathématique.  Mathématiques et jeux présentent une singulière analogie dans leur nature même. Si les mathématiques sont jeu, le jeu est aussi mathématique.

Les actions du salon

Ce salon est un point de rencontre original, unique dans son genre, entre les grands  organismes scientifiques et muséographiques, des jeunes des ateliers scientifiques venus de tous les horizons géographiques et culturels, d’enseignants bénévoles et d’associations de spécialistes.

Il a su fidéliser le monde enseignant qui attend cette manifestation comme une source d’enrichissement et de renouvellement pour leurs pratiques pédagogiques.

Tous, des enfants de la maternelle aux adultes, seront invités à jouer, réfléchir  ce qui les amènera à se poser de vraies questions mathématiques et à se laisser gagner par le plaisir de la recherche. Plus de 6000 élèves avec leurs enseignants sont attendus.

Des brochures thématiques et des livrets jeux, distribués gratuitement, prolongent bien au delà de la visite le plaisir de la découverte et de la recherche.